Comment répondre aux besoins?

Pour essayer de combler le manque de dons, il existe des associations.

La plus importante est France ADOT (Fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains). Cette association possède  des locaux dans toute la France, un dans chaque département.

 

Nous avons rencontré Mme Vaulerin, présidente d' ADOT 49, qui se trouve aux Ponts de Cé.

Elle nous a expliqué que le but de ces associations est de sensibiliser les gens au don d'organes. Les bénévoles sont disponibles pour parler avec les gens, pour répondre aux questions, et pour rassurer ceux qui voudraient donner leurs organes après leur mort.

Les associations font également des interventions : Les bénévoles des ADOT sont très sollicités pour aller rencontrer les jeunes dans des établissements scolaires. Par exemple, en 2008, 1 300 interventions ont eu lieu devant plus de 70 000 jeunes (collégiens, lycéens, élèves infirmièr(è)s, étudiants...) Ces rencontres se font généralement en présence d'un/une greffé(e), afin que le témoignage soit plus poignant.

 

 

Pour sensibiliser les gens aux dons, les associations ont recourt à plusieurs moyens. Il existe de nombreuses campagnes d'information, sur différents supports (vidéos, bannières, images, spot radio, etc.)

 

 

 Par exemple, ci dessous une vidéo réalisée par ADOT, pour informer les gens de l'existence de la carte donneur.

 

 

 

Ci dessous, une bannière pour faire savoir sa position face à la question du don d'organes, à ses proches.

Bannière don d'organes

 

 

 

 

Il existe d'autres organismes, comme l'Association Grégory Lemarchal, ou encore la Fédération Française des Associations des Greffes du Coeur et des Poumons  , et de nombreuses autres  .Elles ont toutes le même but : sensibiliser aux dons d'organes.

 

                                  

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site